Comment et pourquoi bien gérer son image publique en 2020

Les relations publiques vivent depuis plusieurs années une véritable transformation, une transformation qui continuera de s’accroître en 2020. Les habitudes de consommation de la nouvelle changent, dans un contexte médiatique où des journaux luttent pour leur survie alors que les réseaux sociaux accentuent leur impact.

Comme chef d’entreprise ou comme haut dirigeant, vous vous sentez peut-être étourdi face à cet univers où s’entre-mêle les médias traditionnels, le web, les influenceurs et les Instagram de ce monde. Plus que jamais, vous devez porter une attention particulière à votre image publique. Pourquoi? Parce que les canaux de diffusion se multiplient, avec tous les angles morts que ça implique.

Voici 5 conseils pour bien gérer votre image publique en 2020 :

1) L’impact du storytelling

Je le répète à tous mes clients : les médias cherchent d’abord des histoires à raconter. C’est vrai pour les médias et c’est aussi ce qui intéresse vos publics cibles. Une bonne histoire n’a pas nécessairement besoin d’être spectaculaire ou instantanément virale sur Facebook.

Arrêtez de parler de vous. Parlez à vos publics cibles de ce qui les intéresse vraiment. Servez-vous des médias traditionnels et de vos réseaux sociaux pour leur raconter une histoire, une histoire dont ils pourront facilement se rappeler, se remémorer comme un point de repère associé à votre marque ou à votre nom. Pas d’histoire, pas de nouvelle!

La semaine dernière, j’ai organisé une sortie médiatique dans laquelle le mouvement Moovjee Québec annonçait une mission entrepreneuriale en France pour 15 entrepreneurs milléniaux. Nous avons récolté deux bonnes couvertures médiatiques. Comment avons-nous réussi à faire parler de nous avec une « mission en France »? Simplement avec un mot clé : « millénial ». Les médias s’intéressent à la génération des milléniaux et de la façon dont ils remettent tout en question, particulièrement comme entrepreneurs.

Pour lire l’article du Journal de Québec :
https://www.journaldequebec.com/2020/01/14/des-entrepreneurs-milleniaux-de-quebec-en-mission-en-france

2) L’importance du message : privilégiez le contenu avant le contenant

Concentrez-vous sur le message que vous voulez véhiculer, que ce soit pour vos sorties médiatiques, votre contenu sur votre site web ou vos publications sur vos réseaux sociaux. Quel est le message que vous souhaitez transmettre? À qui parlez-vous?

Certains de mes clients, des impatients de nature, n’ont pas attendu que les médias s’intéressent à eux. Ils sont devenus leur propre média en diffusant leur propre contenu. Ils se sont tous posé la même question : « Qu’est-ce qui intéresse mon auditoire? »

Ne laissez-vous pas distraire par les vues, les likes, l’infographie, les influenceurs, le choix du médias… Concentrez-vous d’abord sur le message. Qu’est-ce que vous souhaitez transmettre pour rejoindre vos publics cibles, leur parler directement comme si chaque interlocuteur était assis en face de vous? De quelle façon votre organisation peut-elle rejoindre directement ses publics cibles et les influencer?

3) Collez-vous à l’actualité et adoptez le « newsjacking »

L’actualité est riche en sujets et en rebondissements. Votre entreprise ou votre organisation aura certainement au moins une occasion dans la prochaine année de s’inscrire dans le débat public et de faire parler d’elle.

Le « newsjacking », stratégie pronée par David Meerman Scott, propose de « prendre en otage » la nouvelle. C’est simple : vous vous servez d’un enjeu d’actualité, qui se déroule à l’extérieur de vos activités, pour vous insérer dans la nouvelle, pour la commenter et pour engendrer une mention dans les médias. On parle de vous publiquement, sans que vous soyez le centre de l’attention.

Avez-vous une opportunité pour réagir dans les médias avec un sujet d’actualité? Par exemple, lors de la fermeture du dernier restaurant PFK de Québec en décembre dernier, une restauratrice de Limoilou a fait parler de son restaurant dans les médias parce qu’elle s’était rendue sur le plancher du PFK pour solliciter des candidatures des employés mis à pied…

Parlant de fermetures… Le thème de la pénurie de main d’œuvre est aussi devenu un sujet récurrent dans les médias. Les journaux consacrent à chaque semaine des articles qui racontent les opérations de séduction des commerces et l’ingéniosité des PME face à cet enjeu social et économique. Avez-vous une histoire unique à raconter face au sujet de l’heure dont tout le monde parle?

4) La gestion de communauté : un indispensable pour gérer votre réputation

En 2020, la gestion de votre réputation commence d’abord sur les réseaux sociaux. Votre organisation se trouve sur Facebook, Twitter, Instagram, Youtube et/ou LinkedIn? Assurez-vous d’exercer une vigie constante des commentaires sur votre page et de vos publications. Si la gestion de votre communauté est trop lourde et vous demande trop de temps, confiez-la à l’externe.

Les réseaux sociaux, c’est le premier endroit où une crise peut éclater et nuire à votre réputation. Les abonnés cherchent à se faire entendre et exprimer leur insatisfaction, c’est connu. Une seule publication peut plonger votre entreprise en damage control et nuire à vos efforts marketing de la dernière année. Vous ne voulez pas apprendre 24 heures plus tard (23 heures trop tard) qu’un mouvement de boycottage touche vos produits ou qu’une mère de famille vous accuse de négligence en pleurant dans une vidéo sur Facebook. Tous les cas que j’ai eu à gérer avaient un dénominateur commun : ils auraient pu être évités.

Ceci dit, ne voyez pas la gestion de communauté uniquement comme un mal nécessaire, mais surtout comme une occasion unique de rejoindre directement vos publics cibles, d’avoir le pouls, de maintenir une conversation avec votre clientèle et de mieux répondre à leurs besoins.

5) Un positionnement axé sur la crédibilité

Avec l’univers médiatique qui se transforme, il est de plus en plus difficile d’obtenir un rayonnement médiatique mur à mur. À moins que vous soyez le « talk of the town ».

Ma recommandation : misez sur des communications plus stratégiques pour faire parler de vous, pour faire rayonner votre organisation et pour parler à vos différents publics cibles. C’est de cette manière, combiné à vos efforts marketing déployés sur le web, que vous accentuez votre crédibilité sur la place publique. Des sorties médiatiques ciblées peuvent encore en 2020 créer un impact percutant. Un impact indispensable pour vendre vos produits et pour vous faire connaître auprès des élus.

Pour réussir, développez une vision globale de vos enjeux de communication. Soyez bien accompagné pour gérer votre image publique et misez sur une approche intelligente pour faire votre marque.

David Couturier

Vignette photo : Jean-Philippe Côté, vice-président de l’entreprise Animora, en entrevue avec TVA le 15 janvier dernier